Wilt u lid worden van Fedpack?

  • by: Mathieu Defour
  • 05/07/2019
  • Category:

Sac papier ou plastique ? Une question volumineuse


Les commerçants Bruxellois et Wallons sont confrontés à une réalité pratique. En région Wallonne notamment, le cabinet de Monsieur Di Antonio, sous son impulsion prosélytique, a pris la liberté d’adapter les directives Européennes à sa façon.

Sac papier ou plastique ? Une question volumineuse

Les commerçants Bruxellois et Wallons sont confrontés à une réalité pratique.

En région Wallonne notamment, le cabinet de Monsieur Di Antonio, sous son impulsion prosélytique, a pris la liberté d’adapter les directives Européennes à sa façon.

La directive Européenne vise à conjointement réduire l’usage des sacs à usage unique, et à promouvoir le recyclage.

Aujourd’hui force est de constater que le recyclage est le parent pauvre de son initiative, et les Bruxellois commencent à intégrer cette démarche avec plus de détermination.

En attendant, les commerçants Wallons et Bruxellois se voient contraints à devoir acheter des emballages toujours plus épais, toujours plus coûteux et souvent moins adaptés à leurs besoins, quand leurs homologues Néerlandophones sont sujets à une règle promouvant le recyclage, quelque soit l’emballage proposé. Et le résultat est remarquable ! Création d’emploi, valorisation des déchets et gestion simplifiée des achats d’emballages, sans compter l’économie pour le commerçant.

Vous voulez un exemple ?

Pour un commerçant ayant besoin de 40.000 sacs/an, s’il achète des sacs plastiques réutilisables cela lui sera livré sur une palette !

Si le commerçant achète la même quantité de sac, mais en papier, pour un sac équivalent en contenance, il recevra 5 palettes !

Cela veut dire : 5 x plus de place nécessaire pour le commerçant, plus de transport routier, donc plus d’émission de C02, et plus d’encombrement routier.

Petite précision, en Région Bruxelloise il devra acheter un sac d’une épaisseur de 50 microns, et en Région Wallonne il devra acheter un sac de 60 microns…. Visiblement Monsieur Di Antonio considère que les commerçants sont encore trop riches.

Pour finir sur cet exemple, notez que le sac plastique, d’un volume équivalent au sac papier, va transporter en moyenne 4x plus de poids !


Donc l’écologie et l’économie d’usage ne sont pas forcément là où on l’attend, et encore moins lorsque la politique réglemente sans connaissance de terrain….

 

Il faudra donc que ce problème de poids, finisse par peser dans la balance de nos décideurs politiques….

Tout le monde s’accorde à dire qu’il est nécessaire de rationnaliser les emballages, mais la rationalisation passera d’abord par la mise en place d’une stratégie coordonnée…Mais là sera le sujet d’un autre article.


Mathieu Defour – Copywriting Defimex

07/05/2019

Une palette sac plastique Opinie

Une palette sac plastique, VS 5 papier

Contact

Secretariaat:
Pegasuslaan 5
1831 Diegem

02 709 22 08

BE 0889.586.109

Mail:

Voorzitter:
Jan Goesaert

Secretaris-generaal:
Johan Sneyers

Lidmaatschap

mail naar
of
waarna onmiddellijk contact met u wordt opgenomen.